Divers, Vie locale

Publié le mardi 24 octobre 2017

Certains commerçants et professions libérales sont actuellement victimes d’un chantage ou d’une arnaque concernant l’accessibilité de leur établissement. Il leur est proposé de mettre fin à de supposées poursuites judiciaires en réglant une somme qui est perçue par un faux organisme représentant soi-disant la préfecture.

Des opérateurs se font passer pour des émanations de la préfecture et font pression sur les professionnels pour qu’ils fassent appel à leurs services. Ils les menacent de poursuites judiciaires s’ils ne s’acquittent pas auprès d’eux de démarches en vue de la mise aux normes de leur établissement.

En cas de doute, appeler la mairie au 02 99 16 00 00