Vie locale

Publié le vendredi 24 février 2017

Voter par procuration – Mode d’emploi

Le vote par procuration permet à un électeur, absent le jour d’une élection, de se faire représenter par un autre électeur inscrit dans la même commune, mais pas nécessairement dans le même bureau.

  • L’électeur qui choisit est le mandant
  • l’électeur qui vote à sa place est le mandataire
  • La procuration est établie sans frais
  • La démarche se fait au commissariat, à la gendarmerie ou au tribunal d’instance de son lieu de vie

Pour voter lors des prochaines élections :
Le jour du scrutin, le mandataire doit détenir une seule procuration établie en France. Il peut recevoir 2 procurations maximum si au moins l’une de ces procurations a été établie à l’étranger.
Le mandant indique la date du scrutin et précise si la procuration concerne, le 1er tour, le 2nd tour ou les 2 tours. Il est possible de choisir le même mandataire pour les 2 tours de l’élection ou bien un mandataire différent pour chaque tour. La procuration peut aussi être établie pour une durée déterminée. Le mandant doit attester sur l’honneur qu’il est de façon durable dans l’impossibilité de se rendre à son bureau de vote. La durée maximum de la procuration est de 1 an.

Résiliation : le mandant peut résilier sa procuration (pour changer de mandataire ou pour voter directement) selon les mêmes formalités que pour son établissement.
Le mandant peut voter personnellement s’il se présente au bureau de vote avant que le mandataire ait voté à sa place. Le mandataire ne reçoit aucun document. C’est le mandant qui doit l’avertir de la procuration qu’il lui a donnée et du bureau de vote dans lequel il devra voter à sa place. Le jour du scrutin, le mandataire se présente muni de sa propre pièce d’identité, au bureau de vote du mandant, et vote au nom de ce dernier dans les mêmes conditions que les autres électeurs.

 

  • Les élections municipales seront suivies des élections présidentielles (23 avril et 7 mai) et des élections législatives (11 et 18 juin).