Le 29 mars 2017

//

Horaires : à 18h00

Lieu : Balneum (entrée par la digue)


Conférence organisée dans le cadre de « Bains de culture »

Écologie des villes et des territoires urbanisés

Toute agglomération humaine (mégalopole, métropole, ville, village, hameau…) constitue un écosystème d’écosystèmes. L’urbanisation planétaire a toujours été perçue comme le signe d’une civilisation de plus en plus sophistiquée et capable de progrès tant techniques que socio-économiques et culturels. Or, cette géohistoire de l’urbanisation commence à peine à se préoccuper de son « empreinte environnementale », de sa part dans la consommation des énergies fossiles, dans son rôle dans le dérèglement climatique et l’extinction de certaines espèces végétales et animales. Nous nous trouvons au tout début d’une compréhension écologique de ces regroupements urbanisés, qui s’effectuent souvent sans ville…et sans campagne non plus ! Celle-ci a été la première proie du productivisme et le bilan est lourd en termes environnementaux et de santé publique. Thierry Paquot en retraçant à grands traits l’urbanisation du monde s’évertuera à mieux comprendre les mécanismes environnementaux à l’œuvre, énoncera les défis à relever et explorera quelques pistes de solutions…

Thierry Paquot, philosophe de l’urbain est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages dont : Désastres urbains. Les villes meurent aussi (La Découverte, 2015), Terre urbaine : cinq défis pour le devenir urbain du monde (La Découverte 2006, nouvelle édition actualisée, 2016), Le Paysage (La Découverte, 2016) et Lettre à Thomas More sur son utopie (et celles qui nous manquent) où il consacre un long passage à l’écologie (La Découverte, 2016).

Crédit photo © hcast/fotolia