MISER SUR LE MIEUX-VIVRE DES DINARDAIS

L’élaboration du budget est le temps fort de la vie financière d’une commune pour les adjoints et les conseillers. Il est important d’améliorer la circulation de l’information, d’améliorer qualité et la lisibilité des documents pour cette étape qui détermine l’avenir de la ville afin que les citoyens possèdent les clés de compréhension et éviter les interprétations erronées.

À l’image d’un particulier pour ses recettes et ses dépenses, une ville gère un budget qu’elle vote chaque année. Il lui permet de mettre en oeuvre les projets qu’elle a définis, d’anticiper ses besoins, et d’assumer les dépenses inhérentes à ses missions (frais de personnel, services publics…).

Plusieurs étapes sont nécessaires pour aboutir à l’établissement du budget :

  • La préparation budgétaire permet à chaque service d’évaluer ses recettes probables et ses besoins de fonctionnement
  • Le débat d’orientation budgétaire permet de s’accorder sur les orientations et les réalisations à mettre en oeuvre
  • Le vote du budget en conseil municipal permet au maire d’engager les dépenses et de recouvrer les recettes
  • Le vote du compte administratif clôt l’exercice précédent après qu’ait été examinée l’exécution du budget de l’année passée.

Le Budget supplémentaire permet d’affiner le budget primitif dans la deuxième partie de l’année en intégrant notamment les résultats de l’exercice antérieur.

Le budget présente deux sections de fonctionnement et d’investissement en recettes et dépenses.

La section de fonctionnement correspond à ce qui relève de la vie courante. Elle constitue la part la plus importante du budget.

La section d’investissement concerne les achats importants et la valorisation du patrimoine. Elle incarne l’avenir. L’investissement à long terme justifie le recours à l’emprunt, étalé dans le temps.

Comme dans un ménage, recettes et dépenses doivent s’équilibrer.