Travaux, Urbanisme

Publié le vendredi 17 août 2018

Dans le respect de ses engagements de campagne, l’équipe municipale a programmé des travaux de réaménagement complet du Boulevard Féart, entrée de ville principale menant à la plage de l’Écluse et l’hyper-centre. Des travaux attendus de longue date par les dinardais.

LE PROJET

Ce projet datant de 2013 a été revu par l’équipe municipale actuelle dans un souci d’optimisation des coûts, d’économie d’énergie et d’amélioration du confort pour les usagers.

Il a été présenté en réunion publique le 19 juin dernier.

Il prévoit une réfection totale du boulevard dont l’état technique autant qu’esthétique n’est plus en adéquation avec sa vocation et les normes actuelles, tant en termes d’accessibilité que de niveau de services et de confort pour les usagers.

Les attendus de ces travaux sont :

  • Une meilleure mise en valeur du patrimoine
  • Une meilleure accessibilité tant piétonne que pour les véhicules
  • Une mise en conformité avec les normes PMR (Personne à Mobilité Réduite)
  • L’enfouissement des réseaux
  • La réfection des réseaux d’assainissement et d’eau potable (suppression des branchements plombs)
  • Une optimisation de l’éclairage public (remplacement des luminaires actuels par des lampadaires écologiques permettant l’abaissement de la consommation d’énergie et réduisant les émissions lumineuses parasites)
  • Une continuité d’aménagement urbanistique de l’hyper-centre en cohérence avec les réalisations adjacentes

Les travaux se dérouleront en 2 phases :

  • Phase 1 > de Octobre 2018 à Juin 2019 – De la place du Général De Gaulle au passage du Bocage
  • Phase 2 > De Septembre 2020 à Juin 2021 – Du passage du Bocage à la place du Maréchal Joffre 

 

Phase 1 : Octobre 2018 à juin 2019

Les principaux aménagements seront les suivants :

  • Création de la Zone 30 àpartir de la place du Général de Gaulle
  • Profil coplanaire, c’est-à-dire aplani pour une meilleure circulation des piétons
  • Suppression du carrefour à feux au niveau de la rue Émile Bara par un carrefour giratoire franchissable
  • Continuité́ piétonne avec la création de trottoir traversant
  • Optimisation du stationnement avec création d’emplacements PMR
  • Plantation de 28 arbres (puis 32 durant la phase 2)

Consultez le plan d’aménagement et le planning des travaux de la Phase 1 :

18 06 04_Plan Aménagement Féart

18 06 04_Plan Aménagement Féart

Calendrier_Tvx Bd Féart_Phase 1

Echéancier_Tvx Bd Féart_Phase 1

La Circulation et l’accès à l’hyper-centre

Durant les travaux, un plan de circulation sera mis en place avec 3 voies pénétrantes permettant de faciliter l’accès aux commerces et à l’hyper-centre :

  • Bd Wilson
  • Rue du Maréchal Leclerc
  • Rue de la Corbinais / Rue de la Croix-Guillaume

Un plan de circulation des itinéraires d’accès à l’école maternelle Jules Verne et au Collège Sainte-Marie est consultable ICI

Flyer_Travaux Féart_ Plan de Circulation Ecoles

 

 

 

 

 

 

 

D’autres plans de circulation sur les itinéraires des 3 voies pénétrantes menant à l’hyper-centre et aux commerces seront très prochainement disponibles.

LES ARBRES D’ORNEMENT

A l’occasion des travaux (Phases 1 et 2 confondues), il est prévu de remplacer les 146 tilleuls du boulevard par 60 poiriers du Japon (poiriers d’ornement Pyrus calleryanaCapital)

Un remplacement inévitable et nécessaire

En raison des éléments suivants :

Un espacement actuel trop restreint entre les tilleuls, incompatible avec le projet d’’aménagement futur car ne permettant pas de répondre aux objectifs attendus précités.

Un impact inévitable des travaux sur la structure des tilleuls :

Les travaux souterrains sur les différents réseaux vont nécessiter des tranchées importantes qui impacteront de manière inéluctable le système racinaire des tilleuls. Ces derniers, fragilisés à la racine, deviendront moins résistant aux vents violents, avec risque de chute sur la voie publique. Par endroits, le manque d’espace et les contraintes techniques risquent même de rendre inévitable un arrachage complet des racines qui condamnerait l’arbre tout entier.

Le mauvais état sanitaire des tilleuls

Ces derniers souffrent de nombreuses blessures et chocs qui fragilisent leur état et rendent plus difficile leur entretien, notamment en raison :

> Du type de taille imposé trop sévère pour l’ espèce

Les tilleuls poussant jusque 15 à 20 m de hauteur avec un port naturel en couronne, il est nécessaire de les tailler en rideau afin de les restreindre tant en hauteur qu’en largeur. Or, cette taille drastique récurrente leur occasionne de nombreuses blessures.

> De nombreux chocs occasionnés par les véhicules (tant sur le tronc que sur les branches parfois cassées par des camions), l’espacement actuel entre 2 tilleuls étant trop restreint.

Les poiriers du japon, une essence plus adaptée validée par l’Architecte des Bâtiments de France (ABF)

Les caractéristiques de développement naturel et d’entretien

  • Au-delà de l’esthétisme de son feuillage et de sa floraison, les caractéristiques du poirier du Japon sont plus adaptées au futur projet et à la structure du boulevard Féart.
  • Ne pousse que jusqu’à 8 m de hauteur ce qui facilite l’entretien et diminue la fréquence des tailles
  • Un port naturel en colonne avec une envergure de seulement 3 m qui s’adapte particulièrement bien aux besoins d’alignement et de perspective d’un boulevard

L’optimisation de l’espace urbain dans le respect des besoins de l’espèce arbustive

La diminution du nombre d’arbres plantés permettra d’une part d’optimiser l’espace, tant pour le confort de circulation des piétons que pour la fluidité du stationnement, et d’autre part de permettre un espacement suffisant entre chaque arbre afin qu’ils puissent se développer sans contrainte (ce qui n’est pas le cas aujourd’hui avec les tilleuls).

COMPENSATION ÉCOLOGIQUE

Sur le plan environnemental, l’équipe municipale, soucieuse de préserver l’équilibre écologique, a tenu à ce que chaque arbre abattu à l’occasion des travaux soit remplacé par à un nouvel arbre planté. Ainsi, si le projet de réfection du boulevard Féart ne permet techniquement de replanter que 60 arbres en même lieu et place, les élus ont fait le choix de planter 86 nouveaux arbres, répartis sur Dinard entre Port-Breton, à l’entrée du futur skate-park et sur le parking adjacent, ainsi que des arbres fruitiers dans le futur jardin partagé.

A Noter : A ce jour, la Ville de Dinard entretient 7000 arbres.

Par ailleurs, les arbres abattus seront recyclés en copeaux pour paillage et proposés à la distribution gracieuse au bénéfice des administrés.

Retrouvez les informations :