Le 22 septembre 2018

//

Horaires : à 10h00

Lieu : Parking du barrage côté Rance


Désenvasement de la Rance : où en est-on ?

 

Le 26 novembre 2016, lors du cinquantenaire de l’inauguration de l’usine marémotrice, la population et les élus s’étaient rassemblés sur le barrage.

Depuis, répondant à la pression locale, une mission interministérielle a été diligentée par Madame Ségolène Royale, Ministre de l’Environnement.

Le rapport de cette mission diffusé en juillet 2017 par le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire de Nicolas Hulot, a défini un plan de gestion durable et de restauration de l’estuaire à mettre en œuvre en trois étapes :

  • Hiver 2017/2018 :
    • Curage du piège du Lyvet avec extraction de 100.000 M3 de sédiments.
    • Mise en place des préalables: le financement, la maîtrise d’ouvrage et l’installation d’un conseil scientifique indépendant.
  • De mi-2018 à mi-2023 : Mise en œuvre d’un plan expérimental de 5 ans :
    • Une extraction de 50.000 M3 de sédiments par annuité (au total 250.000 M3).
    • Un programme de recherche et développement pour la connaissance de la dynamique sédimentaire et des moyens de gestion durable pour la restauration de l’estuaire.
  • De 2024 à 2043 fin de la concession à EDF : mise en œuvre d’un plan à long terme de gestion durable.

A ce jour, c’est un constat de l’incapacité des services de l’Etat à mettre en œuvre le plan dans les délais fixés par le ministère.

  • Le curage du Lyvet a été reporté d’une année avec un financement revu à la baisse par EDF (1.100.000 € au lieu de 1.500.000 €).
  • Aucun des préalables n’est finalisé. De réunion en réunion, des décisions contradictoires repoussent leur mise en place.

 

Citoyens, Elus, Associations, Entreprises locales, soyons tous solidaires pour sauver l’estuaire !

Unissons-nous une nouvelle fois dans un grand rassemblement populaire pour obtenir sans délai la mise en oeuvre du plan défini par l’Etat.

Localisation